» On ne saurait dissiper ses craintes à l’égard des questions les plus importantes, si l’on ignore ce qu’est l’univers, et que l’on continue de s’inquiéter de ce que racontent les mythes ; c’est pourquoi il n’est pas possible, sans l’étude de la nature, de goûter les plaisirs purs. « , Épicure, Maxime capitale XII.